Beaucoup de Français estiment qu’ils paient beaucoup trop d’impôts. Certains soutiennent même que cette procédure de l’État est trop excessive. Ils sont donc nombreux à rechercher continuellement un moyen pour payer moins d’impôts. Et cela, tout en restant dans le cadre légal évidemment ! Si vous vous reconnaissez dans cette description, cet article est alors fait pour vous. Découvrez toutes les astuces légales possible pour payer moins d’impôts.

Les conseils des professionnels pour réduire vos impôts

Il existe plusieurs façons de réduire les impôts que vous devez payer à l’État. En voici justement quelques exemples :

Faire des dons

En faisant des dons, à un parti politique ou à certaines associations, vous pouvez profiter d’une réduction fiscale. Un taux d’environ 75% est proposé pour un don au bénéfice des associations d’aide aux personnes en difficulté. Pour les autres organismes, un taux d’environ 66 % est remarqué. Un plafond de 529 euros est imposé pour le premier cas de figure sur les 75 % de réduction fiscale. Un autre plafond de 20 % du revenu imposable est obligatoire pour tout le reste. S’il y a dépassement, la réduction à 66 % vous est accessible.

Rénover sa maison et la rendre économe

En rénovant énergétiquement votre maison, vous pouvez bénéficier du CITE qui est un crédit d’impôt. Selon le type de travaux que vous réalisez, vous pouvez bénéficier d’un avantage fiscal important sur une durée assez longue. Les taux diffèrent également en fonction du type de travaux de rénovation que vous effectuez. Pour en profiter, il faut que les entrepreneurs chargés de rénover votre maison respectent à la lettre les normes RGE imposées par l’État. En d’autres termes, il faut que votre maison soit reconnue garante de l’environnement.

Employer un salarié à domicile

Vous pouvez aussi payer moins d’impôts en employant un ou plusieurs salariés à domicile. En effet, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt à hauteur de 50 % des montants que vous engagez pour les services d’une femme de ménage, d’un jardinier, d’un employé chargé du repassage, etc. Un plafond de 12.000 euros par an est néanmoins imposé pour ce système de défiscalisation.

Héberger des personnes âgées

En hébergeant une personne de plus de 75 ans chez vous, vous pouvez bénéficiez d’une somme forfaitaire de 3.407 euros à déduire de votre revenu imposable. Certaines conditions doivent être respectées pour bénéficier de cette réduction fiscale. Par exemple, il n’est pas nécessaire que cette personne âgée fasse partie de votre famille. Vous pouvez également percevoir la somme si cette personne n’est pas comptée à votre charge, si elle dispose de faibles ressources et si elle ne perçoit pas de pension alimentaire.

Investir dans l’immobilier

C’est certainement le dispositif de défiscalisation le plus prisé en France actuellement. En effet, l’État permet aux contribuables de réduire leur imposition fiscale en investissant dans l’immobilier. D’ailleurs, l’existence d’une foule de dispositifs de défiscalisation immobilière le prouve : loi Pinel, loi Malraux, loi Censi-Bouvard, statuts LMNP et LMP, loi Monument historique, loi Girardin, etc. Chacun de ces dispositifs donnent droit à un taux de réduction fiscale important, pouvant aller de 12 % à 100 % (loi monument historique).  En revanche, il faudra investir sur le long terme, au minimum 6 ans.